Coopération France-Brésil sur le thème de la mobilité urbaine financée par Fexte

A l’occasion d’une mission du département géographique Amérique latine et Caraïbes (ALC) au Brésil au mois d’avril, l’AFD a signé deux accords fondateurs pour le lancement d’une coopération technique de plusieurs années entre les deux principaux états du Brésil, d’une part l’Etat de Rio de Janeiro et l’Etat de São Paulo, et d’autre part le Syndicat des transports d’Ile de France (STIF). Ces deux coopérations financées par l’AFD sur ressource Fexte à hauteur de 1 million d’euros répondront au triple objectif d’accompagner les Etats dans la mise en œuvre de leur politique de transport, d’approfondir le dialogue institutionnel et de valoriser l’expérience et l’expertise française en matière de mobilité urbaine.

Signature de l'accord à Sao Paulo - JPEG

Dans l’Etat de São Paulo, l’accord signé entre le STIF, l’AFD et le Secrétariat d’Etat aux transports métropolitains s’inscrit dans un partenariat de plusieurs années entre les autorités françaises, notamment la Région Ile de France, et l’Etat de São Paulo. Cette nouvelle action forte de coopération vient compléter le prêt de 300 millions d’euros accordé par l’AFD à l’Etat, formalisé en juillet dernier et finançant partiellement une ligne de train suburbain reliant le centre-ville de São Paulo à l’aéroport international.

Pour l’Etat de Rio de Janeiro l’accord de coopération a été signé avec le STIF et les secrétaires d’Etats au transport, à la casa civil et le représentant de la chambre métropolitaine d’intégration intergouvernementale de l’Etat. Il marque une nouvelle étape de la coopération initiée dès 2012 avec le STIF et l’agence d’urbanisme et d’aménagement de l’Ile de France (IAU-IdF) en parallèle du prêt budgétaire de 300 millions d’euros accordé par l’AFD en soutien à la politique de mobilité urbaine de l’Etat.

publié le 17/04/2015

haut de la page