Grand succès de la 1ère édition de la Nuit des Idées « La forêt, être vivant » à São Paulo (30 janvier 2020) [pt]

Plus de 70 pays et 180 villes ont participé le 30 janvier 2020, en partenariat avec l’Institut français à Paris, à la 5ème édition de la Nuit des idées, grande soirée de débats et de créations autour d’un thème international d’actualité. Il s’agissait de la 1ère édition au Brésil, où elle a eu lieu simultanément à São Paulo, Rio de Janeiro et Brasilia, lancée par l’Ambassade de France, conçue et organisée par le Bureau du livre et du débat d’idées dirigé par Vincent Zonca (Emma de Oliveira, Marion Craheix et Mariana Gago), sur le thème « La forêt, être vivant ».

À São Paulo, portée par le Consulat général de France, la Nuit des Idées a pris place dans le cadre magnifique et symbolique de la Casa das Rosas - Espace Haroldo de Campos sur l’Avenue Paulista, le jeudi 30 de 19h à minuit.

JPEG
JPEG

Près de 150 personnes ont assisté aux 3 tables rondes et aux moments de créations dans les différents espaces de la maison et du jardin : la performance dansée créée par Elisabete Finger, des projections de films et le concert du groupe Mawaca. 10 intervenants français, brésiliens et internationaux de tous horizons avaient été conviés pour ces débats : Deborah Goldemberg (écrivaine et anthropologue), Jean-Baptiste Vidalou (philosophe belge, auteur d’essais sur la forêt), Sebastián Wiedemann (cinéaste et philosophe colombien à l’Université de Campinas) ; puis Jean-Paul Ganem (artiste du paysage français, aux liens étroits avec le Brésil), Marina Tavares (représentante de l’ONG Black Jaguar Foundation), Ricardo Abramovay (professeur d’économie et de sciences environnementales à l’Université de São Paulo) et Ricardo Cardim (paysagiste spécialiste des forêts urbaines) ; puis Ernesto Neto (grand sculpteur brésilien de renommée internationale), Santídio Pereira (artiste et graveur) et Laymert Garcia dos Santos (sociologue à l’Université de Campinas). Le deuxième table, centrée sur la reforestation et la replantation a été, sans conteste, un moment fort, avec la mise en avant d’initiatives innovantes comme celles des "forêts de poches" dans les villes à partir des plantes natives (Ricardo Cardim), des projets de land-art de Jean-Paul Ganem, de la construction d’un corridor trans-brésilien de forêt (Marina Tavares) ou des atouts économiques de l’écologie (Ricardo Abramovay).

JPEG
JPEG

Nous remercions tout particulièrement la Casa das Rosas, son directeur Marcelo Tápia et son équipe, les invités qui ont fait de cette soirée un profond et émouvant moment de réflexion sur la biodiversité, les modérateurs Florencia Ferrari, Paulo Werneck et Júlia Rebouças, ainsi que notre productrice Laura Maringoni.

JPEG
JPEG

Photos : Produtora Pujança

publié le 03/02/2020

haut de la page