Les vœux du Consul général [pt]

Chers compatriotes,

Chers amis de la France au Brésil,

En cette période de fêtes et alors qu’approche la nouvelle année, je souhaite vous adresser, au nom de toute l’équipe de votre consulat général, mes vœux pour 2018.

Boas festas - JPEG

En 2017, notre pays s’est réuni autour de ce qu’il a de plus cher, notre République, pour élire son président. Ce sera, en octobre 2018, le tour du Brésil : ces vœux s’adressent donc aussi à nos amis brésiliens, ainsi qu’à ceux d’entre nous qui jouissent de la double nationalité, afin que ce grand rendez-vous démocratique soit pour le Brésil l’occasion de renforcer la concorde nationale et de poursuivre son chemin dans l’accomplissement de sa devise.

L’économie brésilienne se redresse désormais après deux années de crise sans précédent, pendant lesquelles nombre de nos entrepreneurs et de nos entreprises ont dû faire preuve, à l’instar de nos partenaires brésiliens, d’une résilience qui force l’admiration. La France demeure le premier employeur étranger du Brésil et le second investisseur dans ce pays si riche en opportunités : nous demeurons dès lors tous attentifs à sa réussite.

Je tiens dans ce contexte à saluer la générosité des nombreuses entreprises françaises qui, malgré les épreuves, ont poursuivi leur engagement au service de l’action sociale et de la formation professionnelle des plus vulnérables. Cette générosité s’est également exprimée -sans égal parmi les communautés d’affaires étrangères- en soutien aux actions mises en œuvre par la ville de São Paulo : des crèches sont en construction, des infrastructures sont en voie de modernisation, des actions d’assainissement sont en cours. La rénovation de la place du Largo do Arouche, emblématique de la diversité paulistaine, dans le respect de son histoire et de son identité, débutera en janvier grâce à la mobilisation de dizaines d’entreprises qui, ce faisant, offrent à São Paulo un témoignage de l’amitié de la France pour cette ville qui accueille 550 d’entre elles. L’équipe France pousse aussi ses feux plus au Sud et, dès le mois de mars, une réunion de nos plus grandes entreprises sera organisée à Porto Alegre en partenariat avec la section brésilienne des Conseillers du Commerce Extérieur de la France.

Sur le plan culturel, l’année qui s’annonce sera tout aussi riche en perspectives : un focus particulier sur la France sera proposé par la Mostra Internacional de Teatro de São Paulo du 1er au 11 mars 2018. Au second semestre, le MAC USP donnera l’opportunité de découvrir l’exposition Tatoueurs Tatoués en partenariat avec le Musée du Quai Branly. La France sera également mise à l’honneur dans le cadre de la 33e Biennale d’art contemporain de São Paulo de septembre à décembre 2018 qui célèbrera deux artistes français. L’artiste circassien Johann le Guillerm effectuera une tournée dans toute la circonscription. De nombreuses œuvres prêtées par des musées français seront visibles au MASP et à l’Institut Tomie Ohtake lors de l’année Histórias Afro-Atlânticas dédiée à la diaspora africaine. Sur le plan scientifique, l’ouverture de l’antenne de l’Institut Pasteur sur le campus de l’université de São Paulo positionne la France comme un partenaire privilégié du Brésil dans le champ de la recherche.

Enfin, cette nouvelle année marquera la fin d’un cycle de commémorations, puisque nous célébrerons le centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, avec lequel la 1ère guerre mondiale s’est achevée. Nous célébrerons également le 70ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme, auxquels l’identité de notre pays est si étroitement liée. 2018 sera aussi l’occasion de nous retourner sur les événements de 1968 à travers le monde, des universités françaises aux rues de Prague. Nous n’oublierons pas non plus, en cette année de Coupe du Monde de football, qu’il y a bientôt 20 ans une équipe « black blanc beur » rassemblait les Français dans une euphorie collective sans précédent : nous serons nombreux à soutenir les Bleus pour que cette formidable alchimie s’exprime de nouveau, le 15 juillet, au stade Loujniki de Moscou. Toutes ces occasions donneront lieu à des événements auxquels le Consulat général de France associera la communauté française le plus largement possible.

La présence française à São Paulo et dans le Sud du Brésil prend ainsi de l’ampleur : elle va s’y développer encore davantage, poussée par les vents de l’économie, soutenue par la force des liens culturels entre la France et le Brésil. Cette perspective appelle logiquement le développement des services offerts à la communauté française et francophile. 2018 marquera ainsi une nouvelle étape dans l’histoire de l’enseignement français au Brésil avec le point de départ –à travers l’ouverture de la Toute Petite Section de maternelle - de l’aventure du Grand Lycée Pasteur, dont l’avènement sera précédé d’une large démarche de concertation. A terme, l’objectif est d’offrir à São Paulo la meilleure école internationale du pays, à des prix accessibles, disposant d’un internat pour les élèves dont les familles résident loin de la capitale économique du pays. Cet établissement élèvera encore davantage la qualité de son offre pédagogique et constituera un facteur d’attractivité supplémentaire pour nos compatriotes qui envisagent de s’installer ou d’investir au Brésil. Je veux saisir cette occasion pour remercier tous les acteurs de ce projet, parents d’élèves, enseignants, personnels de direction, administratifs ou techniques, qui se mobilisent aujourd’hui pour sa réussite avec le soutien déterminé de l’Etat.

Chers compatriotes,

Chers amis de la France au Brésil,

Les services consulaires que j’ai l’honneur de diriger, sous l’autorité de notre nouvel ambassadeur Michel Miraillet, continueront de s’inscrire dans la démarche « Marianne » de qualité qui les a guidés depuis plus d’un an : vos retours et propositions, sont précieux pour maintenir ou améliorer le niveau des services que nous vous offrons. Toute l’équipe du consulat général de France, appuyée par nos huit consuls honoraires, est ainsi mobilisée pour continuer d’assurer de la meilleure des façons sa mission de service public.

J’adresse en son nom à chacun d’entre vous mes vœux les plus chaleureux de bonheur pour 2018.

Brieuc PONT
Consul général de France à São Paulo

PNG

publié le 28/12/2017

haut de la page