Message du Consul général Damien Loras [pt]

Chers compatriotes, chers amis français, chers amis brésiliens,

Mes fonctions de consul général à Sao Paulo prendront fin le 31 août prochain.

Au terme de ce mandat exaltant au service de la France et du développement des liens, des coopérations dans tous les domaines, et de la consolidation de l’amitié entre la France et le Brésil, je tenais à vous adresser un message de remerciements et de reconnaissance.

JPEG Remerciement à tous nos compatriotes résidant dans la circonscription consulaire de Sao Paulo (les 5 Etats du sud), dirigeants, cadres, salariés d’entreprises françaises, brésiliennes ou d’ailleurs, agents de l’Etat français, membres d’associations, simples citoyens et individus, pour faire vivre avec une telle intensité la relation entre la France et le Brésil : si cette relation est si forte et plus encore si pleine de promesses d’avenir, c’est avant tout à vous que nous le devons.

Reconnaissance au Brésil et aux Brésiliens, de tous milieux et de toutes classes, pour leur incroyable hospitalité, leur accessibilité, pour leur curiosité et aussi pour leur amour de la France. Chers amis brésiliens, si autant de Français continuent de faire le choix du Brésil et s’ils se sentent si bien chez vous (au point pour certains de vouloir y rester pour toujours...), c’est votre incomparable "carinho" autant que les grandes potentialités de votre pays, malgré la crise, qui en est la véritable cause.

Tout au long de ces 4 dernières années, le consulat général de France à Sao Paulo s’est efforcé de répondre à vos attentes au mieux, pour vos démarches administratives, en proposant une offre culturelle de grande qualité, en consolidant ou en créant de nouvelles coopérations et possibilités d’échange dans tous les domaines, en accompagnant nos entreprises dans leurs projets brésiliens, et les entreprises brésiliennes dans leurs ambitions françaises ; en valorisant auprès des Brésiliens les incomparables atouts de notre pays, la France.

C’est à la poursuite de cette tâche que mon successeur, Brieuc Pont, le plus « pauliste » des diplomates français puisqu’il a déjà vécu dans cette grande capitale, s’attellera j’en suis sûr avec la même ardeur à partir du 1er septembre prochain. Vous êtes en de bonnes mains !

Damien Loras

publié le 08/09/2016

haut de la page