Prix Goncourt Brésil 2019 [pt]

Le lundi 27 mai, le Consul général de France à São Paulo, Brieuc Pont, a accueilli à la résidence de France la cérémonie célébrant la première édition du prix Choix Goncourt du Brésil. A l’occasion de cet évènement organisé par l’Institut français du Brésil, le célèbre écrivain français Jean-Christophe Rufin, a été désigné président d’honneur du jury.

Le grand vainqueur de la soirée fût l’écrivain David Diop, consacré pour son œuvre intitulée « Frère d’âme » dans laquelle l’auteur pose un regard sur la Première Guerre mondiale à travers le point de vue d’un tirailleur sénégalais combattant pour l’armée française.

L’Institut Français du Brésil, le Consulat général de France à São Paulo et l’Académie Goncourt qui étaient à l’initiative de ce projet ce sont ainsi engagés à soutenir le projet de traduction du roman.

JPEG

Afin de diffuser et de valoriser la culture littéraire, de nombreux Instituts français de différents pays organisent désormais leur propre prix Goncourt sous l’égide de l’Académie Goncourt. A São Paulo, il s’agissait de la première édition du prix Goncourt à avoir lieu en Amérique. Dans les années suivantes, d’autres villes brésiliennes accueilleront les futures cérémonies consacrées à ce prix littéraire.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’écrivain français Jean-Christophe Rufin, lui-même vainqueur du Prix Goncourt en 2001, ancien ambassadeur, membre de l’Académie française depuis 2008, dont il demeure le membre le plus jeune à ce jour et membre de l’Académie Brésilienne de lettres. Était également présent un jury composé de dix étudiants provenant de plusieurs universités publiques brésiliennes ainsi que de nombreux invités prestigieux provenant des circuits littéraires, éditoriaux et intellectuels du Brésil et de São Paulo.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Jean-Christophe Rufin entretient des liens très étroits avec le Brésil : il a été attaché culturel au Consulat général de France dans le Nordeste, et son ouvrage Rouge Brésil, paru en 2001, consacré aux premières colonies françaises au Brésil avait été récompensé par le prix Goncourt.

Photos : Bruno de Bonneval

publié le 30/05/2019

haut de la page