Remise des Palmes académiques à Cécile Bourdillat, Maria Coccoli et Gilles Gabillet [pt]

L’Ambassadeur de France au Brésil, M. Michel Miraillet, a remis les insignes de l’Ordre des Palmes Académiques à trois importantes figures de l’histoire du Lycée Pasteur de São Paulo : Mme Cécile Bourdillat, Mme Maria Coccoli et M. Gilles Gabillet.

JPEG

La cérémonie s’est tenue en présence de la députée des Français de l’Amérique latine et les Caraïbes, Mme Paula Forteza et le Consul général à São Paulo, M. Brieuc Pont à l’occasion de l’inauguration du Grand Lycée Pasteur le 28 février.

JPEG
JPEG

Cécile Bourdillat

JPEG

Directrice des classes primaires au Lycée Pasteur de São Paulo depuis le 1er août 2016. Cette vie au sein de l’Education nationale correspond à un tournant professionnel choisi et réfléchi, puisque Mme Bourdillat a tenu un piano bar, et aussi été hôtesse de l’air dans l’aviation d’affaire. Adepte des décloisonnements, de l’individualisation des parcours scolaires et pensez profondément que le bonheur doit être dans l’Ecole. Mme Bourdillat a pris une part importante dans le développement du projet du Grand Lycée Pasteur. Parcours professionnel en Seine Saint Denis, à la fois en école maternelle et primaire, mais aussi en circonscription, dans le cadre de regroupement d’adaptation. A occupé les fonctions d’enseignante, d’enseignante spécialisée et de direction d’école d’application. Titulaire du CAFIPEMF depuis 2012, a ensuite été membre de jury pour ce même diplôme entre 2012 et 2014 et membre du jury de professeur des écoles en 2016.

Maria Coccoli

JPEG

Particulièrement et fortement investie au service des communautés scolaires de lycées français à l’étranger depuis 2004. Présidente de l’Association des Parents d’Elèves du Lycée Pasteur de São Paulo. Lors de son séjour à Istanbul, a contribué à la rénovation du Lycée Pierre Loti, afin d’apporter une structure plus moderne et performante à l’ensemble de la communauté éducative. A Londres, Mme Coccoli s’est investie dans les structures des écoles et du Lycée français, dans le cadre de l’association des parents d´élèves. Son dynamisme s’est mis au service d’un projet d’intérêt majeur pour le rayonnement de la France au Brésil : a su apporter le soutien précieux des parents d’élèves au projet de Grand Lycée Pasteur. Sa profonde connaissance du Brésil a constitué un atout dans les échanges avec les partenaires locaux, et son sens de la discrétion a permis la conduite sereine de négociations complexes. Membre du conseil de gestion du Lycée Pasteur et du conseil délibératif de la Fondation du même nom (au sein de laquelle opère notre établissement), Maria Coccoli, en joignant ses forces à ce projet phare pour la culture française au Brésil, a inscrit son action dans la droite ligne de celle de nos compatriotes qui en 1923 ont fondé le premier établissement français de cette mégalopole et des universitaires qui ont participé à celle de l’Université de São Paulo en 1934.

Gilles Gabillet

JPEG

Monsieur Gilles Gabillet a été enseignant maître formateur au sein du Lycée Pasteur de São Paulo depuis 2013. Il avait en charge, une classe, deux jours par semaine et des missions de formation sur l’établissement, la zone Amlasud et une mission spécifique d’accompagnement des enseignants de l’Unité brésilienne Mairinque, dans le cadre de l’évolution du Lycée Pasteur. Aujourd’hui, il poursuit son action, comme formateur auprès des personnels de l’unité Mairinque et développe ses qualités en ingénierie de formation au bénéfice du projet Grand Lycée Pasteur. Monsieur Gabillet a été Conseiller pédagogique du premier degré, dans le département du Rhône, dans le cadre de l’enseignement auprès des élèves en situation de handicap et a fait fonction d’Inspecteur de l’éducation nationale pendant trois mois en 2012. Il a, en outre, passé douze ans, au début de sa carrière comme enseignant spécialisé auprès d’élèves malentendants. Monsieur Gabillet a développé au sein de l’établissement, comme au long de sa carrière, de nombreux projets pédagogiques, toujours adaptés aux élèves et avec comme seul objectif leur progrès et leur bien-être.

Photos : Bruno de Bonneval

publié le 15/03/2019

haut de la page