Séminaire international "Post-colonialisme ? Connaissance et politique des subalternes" [pt]

Du 17 au 19 septembre, le département de sociologie de la Faculté de Philosophie, Lettres et Sciences Humaines (FFLCH) et le programme de Post-graduation (PPGS) de l’Université de Sao Paulo (USP) organisent le séminaire international intitulé « Le post-colonialisme ? Connaissance et politique des subalternes », avec l’appui du Consulat Général de France à Sao Paulo, des éditions Boitempo et du Centre d’Etudes des Droits et de la Citoyenneté (CENEDIC/USP).

Après avoir influencé pendant des années les sciences sociales et la critique littéraire, les études post-coloniales ont été décrétées l’année dernière comme passées de mode par une des principales références de ce courant de réflexion, Partha Chatterjee. Mais ces « études subalternes » avaient-elles en fait jamais vraiment été en vogue ? Pour répondre à cette interrogation, l’expertise de nombreux professeurs et chercheurs internationaux sera mobilisée avec une forte délégation française.

Plus particulièrement, Michel Cahen, chercheur au Centre National pour la Recherche Scientifique (CNRS/ Sciences Po Bordeaux) et lauréat d’une Chaire Française dans l’Etat de Sao Paulo apportera un nouvel éclairage sur le concept de colonialité, en donnant une définition « post-post coloniale » de la subalternité. La pertinence des études coloniales sera ensuite questionnée à travers l’examen de plusieurs cas d’études. La situation des Arméniens d’Ethiopie sera ainsi interrogée par Boris Adjemian de la Fondation Nubar (Paris), tandis qu’Elisabeth Cunin, chercheuse à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), se penchera sur la situation du Belize. Il s’en suivra une analyse des formes de colonialité et des régimes d’ethnicités caractérisant la Guerre du Chaco entre la Bolivie et le Paraguay par Nicolas Richard, chercheur au CNRS. Sa collègue Cloé Drieu, également rattachée à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales examinera pour sa part la situation de l’Ouzbékistan à travers le cinéma. Enfin, Maria Benedita Basto de l’Université Paris IV Sorbonne traitera de la décolonisation du savoir telle qu’abordée par Amílcar Cabral (Cap-Vert).

L’évènement aura lieu dans la salle 14 de l’espace didactique de sciences sociales de la FFLCH-USP situé Avenida Prof. Luciano Gualberto n° 315 - Cidade Universitária / Sao Paulo.

Télécharger le programme détaillé ici :

PDF - 3 Mo
(PDF - 3 Mo)

PNG

publié le 31/03/2014

haut de la page